Une nouvelle générosité ?

Le marché français de la philanthropie est mâture : son cadre législatif est optimisé,  les besoins se multiplient, le nombre de donateurs stagne et les techniques habituelles de collecte sont de plus en plus coûteuses. Pour progresser, les associations ont besoin de développer leur collecte sur de nouveaux fronts. Au sein des financements innovants, le micro-don dont l'essor est favorisé par le développement de la RSE, l'émergence de la génération G ou encore la progression de la générosité embarquée, occupe une place privilégiée.

 

 

La génération G

L'ère du tout à l'ego est désormais révolue. Notre époque signe l'avénement d'une nouvelle génération : la génération G pour "Générosité". Des individus pour qui la générosité, l’échange, l’attention portée aux autres, constituent des éléments de satisfaction personnelle. Donner et partager sont leurs maîtres mots. Lire la suite

 

Le développement de la RSE

La responsabilité sociale des entreprises (ou RSE) est un concept dans lequel les entreprises intègrent les préoccupations sociales et environnementales dans leurs activités et dans leur interaction avec leurs parties prenantes sur une base volontaire. La RSE est donc un nouvel outil de conscience qui vise à "rendre compte". Lire la suite 

 

Le micro-don

Le micro-don désignant un don de faible montant ( quelques centimes à quelques euros),  correspond à une nouvelle possibilité pour chaque citoyen d'exprimer sa générosité dans des actes du quotidien. Définitivement plus en phase avec les caractéristiques de consommation du XXIe siècle : spontané, fréquent. Lire la suite 

 

La générosité embarquée

La générosité embarquée (expression directement importée de la terminologie anglaise "embedded giving") désigne les outils qui proposent aux citoyens des opportunités de dons greffées sur les transactions du quotidien. Si ces outils ont largement fait leur preuve à l'étranger, ils sont peu développés en France. Lire la suite